Agenda Saison 2015/16

Aucun élément à afficher

Dernier article sur le Jazz Blog de La 52ème

Le baryton bien Temperley

-- par Jacky Huchet

La disparition du saxophoniste Joe Temperley le 11 mai 2016 à New York n'a été mentionnée, en France, que dans la revue en ligne "Jazz-Hot". Pourtant ce musicien écossais a réussi l'exploit de conquérir le public américain en se produisant dans les plus exigeantes et réputées phalanges, après une belle carrière au Royaume Uni. La critique a loué unanimement ses interventions en soliste. Les habitués du festival de Marciac ont vécu le privilège d'apprécier sa forte personnalité au sein du Lincoln Center Orchestra.

Natif, en 1929, d'une petite ville minière écossaise, Joe Temperley affirme avoir appris le saxophone en autodidacte. Après une formation sur le tas dans des orchestres de danse à Glasgow, il adopte, en 1958, le saxophone baryton lorsqu'il est engagé pour neuf années par le personnel, la plupart pour le compte du petit label écossais "Hep Jazz". Deux exemples résument parfaitement le talent protéiforme du souffleur. "Concerto For Joe", réalisé en 1993/1994, révèle deux facettes : un hommage à Duke Ellington en quartet et une oeuvre spécialement écrite à son intention par son vieil ami Jimmy Deuchar (1930-1993)  pour un combo de onze instrumentistes dont Peter King au saxophone alto et Gérard Presencer à la trompette. "A Portrait" date de 2006 et rend hommage à quatre maitres irréfutables du baryton : Harry Carney, Serge Chaloff, Gerry Mulligan et et Cecil Payne. Par ailleurs, notre homme a participé, au moins à deux reprises, aux croisières musicales du paquebot "Queen Elisabeth 2" ; un cd le montre accompagné par le vivifiant trio du pianiste Junior Mance sur un répertoire inattendu de sa part, en l'occurrence l'univers de Thélonious Monk décliné au baryton, au soprano et à la clarinette basse.

1200x630bf

"Le baryton n'est pas fait pour la vitesse de jeu mais pour le son" aimait-il à répéter. Le saxophone baryton est un instrument qui en impose naturellement par ses dimensions et sa tuyauterie torsadée débouchant sur le bec. Joe Temperley, corps massif posé, une tête ronde posée sur cou de taureau, avec des cheveux raides plaqués en arrière, des lunettes à fine monture vissées sur le nez et une moustache d'officier de l'armée de l'empire britannique, incarne majestueusement la physionomie du parfait souffleur. Amoureux du beau son grave, ce musicien heureux et somme toute modeste, combine la sureté du soliste improvisateur au plaisir de l'instrumentiste de pupitre n'ayant pas son pareil pour interférer dans la qualité de la pâte sonore des différentes phalanges qui l'ont sollicité avec bonheur au cours de sa longue carrière.

REPERES DISCOGRAPHIQUES

Joe Temperley, Concerto for Joe (Hep Jazz)
Joe Temperley,   A Portrait  (Hep Jazz)
Junior Mance / Joe Temperley, Monk (Chiaroscuro)
 

Adhérer à l'association !

L’association La 52ème a vocation à organiser et à promouvoir des événements autour du Jazz, à Nantes et alentours.

Le statut d’adhérent de l’association permet de bénéficier d’un concert gratuit au Mélocotton à la rentrée 2015 (date définie par l’association) et d’être informé régulièrement des activités de l’association. Vous pourrez aussi assister à l’assemblée générale annuelle et vous investir dans le fonctionnement de l’association.

   
  • Nom du fichier : Adhésion 2015 la 52ème
  • Taille : 295.68 Ko
yes /

Télécharger